generation xops dataops mlops cloudops

Bienvenue à la génération XOps !

Ops (ou Operators en anglais), c’est le buzzword qui n’en finit pas de buzzer. L’idée sous-jacente est de rendre tout « opérationnable » (c’est-à-dire aligné sur les priorités business pour créer plus de valeur). On a déjà le FinOps, le RevOps … mais parlons de XOps !


C’est le phénomène de fond qui agite le monde de l’ingénierie de la Data à laquelle nous appartenons chez Smartpoint.
Il faut rappeler que Gartner l’a identifié dans son top des 10 tendances à suivre l’année dernière (à lire ici).

Déjà XOps comprend dans les faits DataOps, MLOps, ModelOps et PlatformOps.


Le principe ? Le XOps se base sur les meilleurs pratiques du DevOps (et historiquement du lean) pour être plus efficace et faire des économies d’échelle.

L’objectif est de :

  • Automatiser pour accélérer et endiguer la duplication de technologies et la multiplication de processus (et autres workflows) dès que c’est possible
  • Concevoir une stack technologique de qualité, résiliente, réutilisable, évolutive et qui fonctionne dans la durée.

La nouveauté est qu’on intègre désormais l’IA et le ML … et surtout qu’on ne réfléchit plus à ce qui pourrait être rationalisé et automatisé à postériori mais bien dès la phase de conception.

Concrètement le XOps accélère l’ensemble des processus, lutte contre le gaspillage technologique et améliore la qualité des livrables des produits (DevOps et désormais DevSecOps), des données et leur analyse (DataOps) et des modèles d’IA (MLOps).

Dernier né des Ops ✨ ?
Le ClouOps qui se concentre sur l’orchestration alors que les stratégies multi-cloud se développent dans les entreprises.

Bienvenue à la génération XOPS
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.